Autoportrait 2.0 Posté le 5 février 2020

Perle de rose – Galerie Eugène – Laval

Année
2020
Dimensions
58 x 77.8 x cm
Prix
-

Dès 1902 l’invention du retardateur permettait au photographe d’apparaître aussi sur le cliché. Mais le selfie ressemble davantage à un nouveau mode communication, à une photographie connectée qui crée un dialogue et qui s’adresse à une communauté telle que Instagram pour n’en citer qu’une. Plus de 1000 autoportraits sont pris chaque seconde dans le monde. Les déclinaisons s’enchaînent : le “belfie”, le “bookshelfie”, le “celfie”, le “drelfie”, le “helfie”, le “welfie”, le “stefdies”, le “sleeping selfie”, etc. Témoin d’un moment ou d’une expérience à partager sur les réseaux sociaux, j’ai pris le parti de les aquarelliser, de les marquer d’une signature esthétique forte et surtout de procéder à la sublimation de toute cette saturation d’images auxquelles nous sommes soumis à longueur de temps. Dans le cadre de cette série, j’ai paramètré la minuterie de l’appareil-photo du smartphone à 2 secondes ce qui donne à la pause un aspect pris sur le vif et interroge ainsi le spectateur.

https://galerie-eugene.tumblr.com/tagged/tristant