Frédérique Tristant
Plasticienne Artiste Contemporain

Dans mon travail, systématiquement pensé en série, je m’attache à créer une tension visuelle entre matérialité et immatérialité des espaces. Sous la forme d’aquarelles, et après toute une procédure plastique de photographies, de montages, d’impressions et de recouvrements, je désubstantialise les choses. Je me réapproprie les images de publicité, des magazines de mode, etc. mais également les codes vestimentaires, gestuelles et même les codes couleurs pantone pour créer mes saisons. J’ai la nette impression de maquiller le monde environnant avec ma palette d’aquarelle pour lui redonner vie à ma façon. J’associe littéralement ces images qui nous façonnent à celles que je prends moi-même revisitant la notion de portrait et de paysage pour les inscrire dans l’histoire de l’art.

J’aborde ici la vanité contemporaine par des médiums dits désuets comme l’aquarelle, le fil de couture, le tissu imprimé, le papier peint, la moquette, la peinture à l’huile. J’efface les tensions des personnages par cette peinture à l’eau qui les floutent et je les révèle par des points de couture ou par des tissus à motifs très identifiables, sorte de petites aspérités de couleurs à la surface.